Relais. | Politique éditoriale

Relais est une publication de vulgarisation scientifique sur la réussite en enseignement supérieur. Elle est destinée à toute personne s’intéressant à la réussite en enseignement supérieur et plus particulièrement au personnel professionnel, au corps enseignant et professoral ainsi qu’aux gestionnaires des établissements d’enseignement collégiaux et universitaires.

La revue propose de courts articles rédigés en français et signés par des chercheuses et chercheurs du collégial, de l’université ou d’organismes de recherche du Québec et de l’international. Ces spécialistes synthétisent et vulgarisent leurs résultats de recherche scientifique, dégagent des messages clés et des pistes d’action pour en faciliter la compréhension et l’application concrète par les milieux.

Chaque article publié dans Relais est une synthèse vulgarisée d’une recherche scientifique du chercheur ou de la chercheuse. Cette recherche doit être relativement récente et avoir été déjà publiée (ou en voie de l’être) dans un format plus détaillé (ex. : article dans une revue scientifique, rapport de recherche, livre ou chapitre de livre, thèse de doctorat). Chaque article publié dans Relais fera mention de manière explicite de la référence de la publication originale.

Les articles traitent de la réussite en enseignement supérieur et abordent un ou des aspects liés aux thématiques suivantes :

  1. Caractéristiques socioculturelles étudiantes;
  2. Enseignement et apprentissage;
  3. Soutien à la population étudiante;
  4. Parcours d’études;
  5. Systèmes et enjeux de l’enseignement supérieur.

Les articles adoptent impérativement un ton de vulgarisation scientifique qui renvoie à l’adoption d’un vocabulaire simple, clair et précis afin de rendre accessibles des données de recherche à un plus large public. L’écriture simplifiée est encadrée par le gabarit de rédaction et par le soutien offert aux autrices et auteurs lors de l’évaluation des articles. Relais joue également un rôle dans l’identification, la conception et la création d’un élément graphique pour augmenter le caractère vulgarisé de l’article. Cet élément graphique peut prendre la forme par exemple d’un schéma, d’un tableau ou d’un graphique. La création de l’élément visuel est faite en collaboration et en accord avec les auteurs et autrices.  

Objectifs de la revue

  • Offrir un éclairage sur des données scientifiques liées à la réussite en enseignement supérieur.
  • Favoriser une meilleure compréhension de réalités et d’enjeux liés à la réussite en enseignement supérieur.
  • Faciliter l’appropriation de connaissances découlant de la recherche scientifique par les milieux de pratiques.
  • Encourager le partage et la diffusion de résultats de recherche scientifique.
  • Encourager le changement de pratiques dans les milieux par le partage de messages clés et de pistes d’action.  

Périodicité et diffusion

La revue est publiée six à huit fois par année en formats HTML et PDF sur le site de l’Observatoire sur la réussite en enseignement supérieur (ORES). Les articles sont également disponibles sur le dépôt d’archives de l’ORES. Ils sont également diffusés sur ses médias sociaux et dans son infolettre. 

Qui peut publier un article ?

Les articles doivent être écrits et signés par des chercheuses et des chercheurs d’établissements collégiaux et universitaires ou d’organismes de recherche du Québec ou de l’international.

Un maximum de quatre personnes peuvent cosigner un article.

Comment soumettre une proposition d’article ?

Avant de pouvoir déposer un article, il est obligatoire de soumettre une proposition d’article qui sera évaluée par la personne responsable de l’édition de la revue.

Pour ce faire, il suffit de remplir le formulaire prévu à cet effet et disponible sur le site de l’ORES. Il est possible de soumettre une proposition d’article à tout moment.

Évaluation des articles

Chaque article est évalué par deux membres du comité éditorial de Relais.

L’évaluation vise à garantir :

  • Le respect du gabarit de rédaction;
  • La présence de liens clairs entre le contenu de l’article et la réussite en enseignement supérieur;
  • La lisibilité du texte;
  • Le ton de vulgarisation scientifique pour une meilleure compréhension par les différents publics cibles.

Les articles sont évalués en mode suivi des modifications et retournés à l’auteur ou l’autrice pour approbation et ajustements. Au besoin, afin de clarifier des demandes, une rencontre virtuelle pourrait avoir lieu. Il est possible que des allers-retours supplémentaires soient nécessaires avant d’arriver à une version définitive. La révision linguistique de l’article est prise en charge par l’ORES.

La revue Relais se garde le droit de refuser la publication d’un article qui ne répond pas au gabarit de rédaction et aux demandes faites par le comité éditorial.

Processus de publication des articles

  1. Soumission d’une proposition d’article à l’aide du formulaire en ligne. (A)
  2. Évaluation de la proposition d’article et envoi de la décision. Si la proposition est acceptée, le gabarit de rédaction est transmis et une date de transmission est précisée. (R)
  3. Envoi de l’article à la date convenue. (A)
  4. Vérification du respect du gabarit par la personne responsable de l’édition de la revue. L’article peut être retourné s’il ne le respecte pas. (R)
  5. Évaluation de l’article par le comité éditorial. Processus d’allers-retours entre le comité éditorial et les auteurs et autrices. (R) (A)
  6. Révision linguistique et retour vers les auteurs et autrices pour approbation. (R) (A)
  7. Travail graphique de l’article, notamment par la mise en page et la création d’un élément graphique. (R) (A)
  8. Dernière validation effectuée par la personne responsable de l’édition de la revue. (R)
  9. Publication de l’article et diffusion. (R)

*Les lettres entre parenthèses servent à indiquer la personne responsable de l’étape : (R) pour Relais / (A) pour autrice(s) et auteur(s).

Format des articles

Les autrices et auteurs sont fortement encouragés à cibler un aspect précis d’une de leurs recherches scientifiques pour l’article. Cela permet de mieux étayer ce sujet considérant l’espace restreint des articles publiés dans Relais.  

Les articles sont écrits en français.

Les autrices et auteurs doivent respecter le gabarit de rédaction fourni par Relais à la suite de l’acception de la proposition d’article.

Le gabarit détaille les sections obligatoires et, ainsi, assure le caractère de vulgarisation scientifique et l’uniformité des articles de la revue.

Dix sections obligatoires composent chaque article.

SectionPrécisions sommairesNombre de mots maximum
(excluant les références)
1. Titre de l’article25
2. ContextePrésentation du questionnement qui a guidé la recherche.200
3. Concept cléPrésentation d’un concept clé qui vient éclairer le propos de l’article.100
4. MéthodologiePrésentation de la méthodologie utilisée.100
5. Principaux résultatsPrésentation des principaux résultats de la recherche.350
6. Que retenir de nos résultats?Présentation des messages clés à retenir.350
7. Pistes d’actionProposition de pistes d’action pour les milieux.150
8. Pistes de rechercheProposition de pistes de recherche pour le milieu de la recherche.150
SectionPrécisions sommairesNombre de
références
maximum
9. Pour approfondir le sujetSuggestion de références complémentaires.1 à 3
10. Liste des référencesLes références présentes dans l’article.10

Éléments optionnels :

  • L’auteur ou l’autrice soumet un élément graphique libre de droits ou avec mention de droits qui permet d’illustrer une idée ou des données.
  • Notes de fin de document (2 à 3 notes maximum).

Style bibliographique

Relais adopte les normes de présentation de l’APA, 7e édition, tant pour la présentation des références et citations que des tableaux, graphiques et schémas.

À ce sujet, consulter le site des Bibliothèques de l’Université de Montréal pour citer selon les normes de l’APA, 7e édition.

Communication inclusive

La revue Relais est soucieuse de respecter le plus possible les stratégies reconnues de la communication inclusive, tant dans ses aspects linguistiques que dans le traitement visuel.

La revue Relais suit ainsi les quatre grands principes suivants :

  • Abandonner l’utilisation du masculin générique;
  • Privilégier les termes épicènes et les formulations englobantes;
  • Utiliser stratégiquement les doublets complets pour augmenter la visibilité des femmes dans le discours;
  • Faire un usage limité et raisonné des doublets abrégés.

À ce sujet, consulter le Guide de communication inclusive (Université du Québec, 2021), notamment le premier chapitre « Communication écrite inclusive».

L’équipe de la revue Relais est disponible pour accompagner celles et ceux qui ont une moins grande familiarité avec cette forme d’écriture.

Droits d’auteur et d’autrice

Les articles publiés appartiennent à Relais. La revue de vulgarisation scientifique sur la réussite en enseignement supérieur.

Licence d’utilisation

La revue et ses articles sont disponibles en libre accès sur le site de l’Observatoire sur la réussite en enseignement supérieur (ORES). Chaque article sera également archivé dans le Dépôt d’archives de l’ORES.

Tous les articles publiés dans Relais sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-SA 4.0

La revue n’exige aucuns frais de soumission et de publication.

ISSN 2817-2817

Comité éditorial

Le comité éditorial de Relais est formé de personnes de l’Observatoire sur la réussite en enseignement supérieur.

  • Karine Vieux-Fort, éditrice de Relais et responsable scientifique et de la valorisation de la recherche
  • Anouk Lavoie-Isebaert, responsable de la veille
  • Catherine Charron, responsable de rédaction

La politique éditoriale de Relais. La revue de vulgarisation scientifique sur la réussite en enseignement supérieur s’inspire de la politique éditoriale de la publication Le Tableau (Université du Québec), des balises de rédaction de la Revue Pédagogie collégiale (Association québécoise de pédagogie collégiale) et des instructions aux auteurs et autrices d’INITIO : Revue sur l’éducation et la vie au travail (Université Laval).